La Cnil nous met au courant … Elle met hors tension et en demeure EDF et Engie pour un consentement insuffisamment éclairé et une durée de conservation excessive des données.

 

La CNIL a mis en demeure les deux groupes « en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement ».

 Ils ont trois mois pour mettre en conformité la manière dont ils gèrent la collecte des informations personnelles des consommateurs par les compteurs communicants Linky. La Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL), autorité administrative indépendante chargée notamment de la protection des données, a annoncé mardi 11 février avoir mis en demeure les groupes d’énergie EDF et Engie.

Les deux groupes sont mis en demeure,

 « en raison du non-respect de certaines des exigences relatives au recueil du consentement à la collecte des données de consommation issues des compteurs communicants Linky, ainsi que pour une durée de conservation excessive des données de consommation ».

 

EDF et Engie « recueillent effectivement un consentement auprès de leurs utilisateurs », mais il « n’est ni spécifique ni suffisamment éclairé », estime le gendarme des données personnelles français, qui a mené une série de contrôles chez ces entreprises pour s’assurer de la conformité de leurs pratiques

 

Lire la décision de la cnil

 

 

Merci à @ypquotidien pour son dessin d’actu https://twitter.com/ypquotidien

 

3 jours pour y voir clair, 8 semaines pour réussir

Nous avons rédigé un guide complet et gratuit sur la mise en conformité RGPD. 

Voulez-vous le recevoir ?

Vous allez recevoir un email pour télécharger le livre blanc !

ATTENDEZ !

 

Ne partez pas sans vous abonner à la matinale de la donnée personnelle qui vous permet chaque jour à 7h00 de recevoir une sélection d'articles à ne pas manquer

Votre inscription est confirmée !!